Les 12 mesures pour transformer la formation professionnelle

réforme de la formation

Les 12 mesures pour transformer la formation professionnelle

Réforme de la formation : Le 5 mars 2018 , Murielle Penicaud, ministre du travail, a présenté son »big bang » de la formation professionnelle. Pour vous aider à comprendre les grandes lignes de ce projet de transformation de la formation professionnelle, nous vous récapitulons le dossier de presse.

Pourquoi il faut changer la formation professionnelle

  1. Parce qu’elle n’est pas juste, il y a une double inégalité
    • Les ouvriers ont deux fois moins de chance d’être formés que les cadres.
    • Les salariés des TPE ont deux fois moins de chance d’être formés que ceux des entreprises de 250 salariés ou plus.
  2. Parce qu’elle n’est pas à la hauteur de la transformation des métiers et des mutations technologiques
    • La France n’est plus parmi les leader de la formation professionnelle :
    • 32 % des entreprises citent le manque de main d’œuvre compétente disponible parmi les barrières à l’embauche.
  3. Parce qu’elle n’est pas adaptée aux aspirations des citoyens
    • 6% à peine des ouvriers et 12 % des employés déclarent avoir choisi eux-mêmes de suivre une formation (contre 28 % des cadres).
    • Les salariés comme les entreprises considèrent que le système actuel est opaque et beaucoup trop complexe.

les 12 mesures phares et concrètes du projet de réforme de la formation 

  1. Tous les salariés verront leur Compte Personnel de Formation (CPF) crédité de 500 € par an pour choisir leurs formations en toute liberté
  2. Pour les salariés non qualifiés, 800 € par an plafonné à 8 000 € leur permettront de changer de catégorie professionnelle
  3. Tous les salariés à temps partiel, qui sont en majorité des femmes, auront davantage de droits
  4. Le CPF de transition apportera davantage de droits pour les formations longues
  5. Les formations seront facilement accessibles et évaluées en toute transparence
  6. Les demandeurs d’emploi auront davantage accès à la formation
  7. Un nouveau conseil en évolution professionnelle sera créé pour accompagner les salariés
  8. Les TPE et PME bénéficieront d’une solidarité financière des grandes entreprises pour faciliter l’accès de leurs salariés à la formation
  9. Simplification : les entreprises ne paieront plus qu’une seule cotisation, la cotisation formation professionnelle, au lieu de deux aujourd’hui  (1% formation et taxe d’apprentissage)
  10. La cotisation formation professionnelle sera automatiquement collectée par les Urssaf, ce qui simplifiera les démarches administratives des entreprises
  11. La construction du plan de formation sera fortement simplifiée
  12. L’innovation pédagogique sera libérée et encouragée

Gouvernance et financement :une simplification rigoureuse du système au service des entreprises, des salariés et des demandeurs d’emploi

  1. Il n’y aura plus qu’une seule cotisation formation et elle sera collectée par les Urssaf.
  2. Les entreprises et les branches professionnelles pourront s’appuyer sur des opérateurs de compétences, qui remplaceront les OPCA
  3. Les opérateurs de compétences seront bâtis sur des logiques de filières économiques cohérentes.
  4. Une agence nationale, France Compétences, remplacera les trois instances de gouvernance actuelles (FPSPP, Cnefop, Copanef). France Compétences sera en charge de la régulation de la qualité et des prix des formations
  5. Les salariés comme les demandeurs d’emploi pourront choisir et payer eux-mêmes, avec leur CPF, leur formation. L’application numérique CPF leur permettra de connaître toutes les formations disponibles,

Il est encore un peu tôt pour réellement apprécier l’impact de ce projet de réforme de la formation. Par ailleurs il doit encore être discuté avant d’être adopté. Néanmoins, vous pouvez compter sur nous pour continuer à vous apporter un service de qualité et vous accompagner toujours mieux pour relever le défi excitant de la formation continue

Écrire un commentaire
Please enter comment.
Please enter your name.
Please enter your email address.
Please enter a valid email address.